L’hiver approche et il est essentiel de préparer votre maison pour éviter les problèmes liés au froid, tels que le gel des tuyaux. Purger vos tuyauteries dès les premiers signes de froid permet de s’assurer que tout fonctionne correctement pendant toute la saison.

Comprendre pourquoi il faut purger les tuyauteries #

Les tuyauteries sont particulièrement sensibles aux variations de température durant l’hiver. L’eau qui reste stagnante dans les conduits peut geler, provoquant une augmentation de pression à l’intérieur des tuyaux. Cette situation peut causer des dégâts importants, comme des fissures ou des ruptures de tuyaux, entraînant des inondations ou des réparations coûteuses.

En purgeant régulièrement vos tuyaux pendant l’hiver, vous éliminez l’eau stagnante et réduisez les risques de gel et de rupture. Cela vous permet de protéger votre plomberie et d’éviter un éventuel sinistre.

À lire Conseils pour rendre votre maison plus saine et lutter contre les allergies

Étapes préalables pour purger vos tuyauteries hivers #

Comprendre pourquoi il faut purger les tuyauteries

Identifier les zones concernées #

Tous les tuyaux ne sont pas exposés de la même manière au froid. Certains peuvent être plus vulnérables en raison de leur emplacement, comme ceux situés près des murs extérieurs ou dans des pièces non chauffées. Identifiez les endroits où les tuyaux risquent de geler pour mieux vous concentrer sur ces zones lors de la purge.

Fermer l’eau et la circulation d’eau chaude #

Avant de procéder à la purge, il est indispensable de fermer le robinet d’arrêt principal pour couper l’alimentation en eau. N’oubliez pas de couper également la circulation d’eau chaude en fermant la vanne d’alimentation du chauffe-eau ou de la chaudière.

Munissez-vous du matériel nécessaire #

Pour purger efficacement vos tuyauteries, vous aurez besoin de quelques outils et accessoires :

À lire Échappez à la taxe d’aménagement en 2024 avec ces astuces pour votre abri de jardin

  • Un seau ou un récipient pour recueillir l’eau évacuée des tuyaux,
  • Des chiffons pour essuyer les éventuelles projections,
  • Une clé à molette pour ouvrir et fermer les vannes ou raccords,
  • Un tournevis à embout plat pour actionner certaines types de purgeurs.

Méthode pour purger vos tuyaux : étape par étape #

Ouvrir les robinets pour faire circuler l’eau #

Lorsque vous avez coupé l’eau et le chauffage, commencez par ouvrir tous les robinets de l’habitation. Cela permettra à l’eau restante dans les tuyaux de s’écouler. Assurez-vous également d’ouvrir les robinets des appareils tels que les radiateurs et le chauffe-eau pour libérer toute l’eau.

Ouvrir les purgeurs des radiateurs #

Les radiateurs possèdent généralement un purgeur pour évacuer l’air et le surplus d’eau. À l’aide de la clé à molette ou du tournevis, ouvrez-les progressivement pour permettre la vidange complète et éviter les projections d’eau.

Vider les tuyaux extérieurs et dépendances #

N’oubliez pas les conduites extérieures, comme celles reliant les robinets de jardin, les systèmes d’arrosage automatique ou encore les piscines. Toutes ces installations doivent être également purgées afin de protéger vos équipements durant l’hiver. Pour ce faire, commencez par fermer les vannes d’arrêt spécifiques à ces installations puis procédez à l’évacuation de l’eau en ouvrant les robinets ou têtes d’arrosage.

Fermer les robinets et remettre l’eau en marche #

Une fois que vous avez vidé tous les tuyaux et appareils concernés, refermez soigneusement les purgeurs, robinets et vannes. Vous pouvez alors rouvrir le robinet d’arrêt principal et rétablir la circulation d’eau chaude. Il est normal que de l’air s’échappe des robinets lors de la remise en marche, laissez couler l’eau jusqu’à ce qu’elle s’écoule sans bulle d’air.

À lire Créez votre propre composteur de balcon pour une pratique éco-responsable

Purger régulièrement pendant l’hiver #

Afin de garantir une protection optimale de vos tuyauteries pendant l’hiver, pensez à répéter l’opération de purge régulièrement. Une surveillance accrue des zones les plus sensibles au gel permettra d’éviter les mauvaises surprises, comme les dégâts causés par le gel et les ruptures de tuyaux.

Protéger vos tuyauteries en complément de la purge #

Pour maximiser la durée de vie de vos tuyaux et éviter les problèmes liés au froid, il est également recommandé de :

  • Isolez les tuyaux exposés avec des manchons en mousse ou un ruban isolant,
  • Vérifiez l’étanchéité des ouvertures et portes qui donnent accès à l’extérieur afin de limiter les courants d’air frais,
  • Maintenir une température minimale dans toutes les pièces de votre maison même les moins utilisées.

En suivant ces conseils pratiques et en effectuant régulièrement la purge de vos tuyauteries, vous serez mieux préparés pour affronter les rigueurs de l’hiver et assurer la longévité de votre installation de plomberie.

Le blog du bricoleur est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Logo Le Blog du bricoleur

Mentions légales - Contact - L'équipe de rédaction - Plan du site

fr_FRFrench