Un abri de jardin peut être un véritable atout dans votre espace extérieur, offrant la possibilité de l'utiliser comme zone de rangement, atelier ou même espace de détente. Cependant, il est important de noter que tout abri de jardin dont la surface est supérieure à 5 m² est soumis à la taxe d'aménagement.

Si vous souhaitez profiter de cette structure sans supporter cette charge fiscale en 2024, suivez nos trois conseils pratiques.

L’installation ou la construction d’un abri de jardin chez vous est un investissement judicieux qui doit respecter strictement les règles d’urbanisme. En effet, la taxe d’aménagement, également appelée taxe cabanon, s’applique en fonction de la taille de votre structure. Pour y échapper, il vous suffit de suivre nos trois précieux conseils.

__

À lire Conseils pour rendre votre maison plus saine et lutter contre les allergies

Premier conseil : construire un abri d’une surface inférieure à 5 m² #

__

La taille de votre abri de jardin est cruciale car seuls les abris dont la surface est supérieure à 5 m² sont taxables. Si vous construisez une structure d’une surface inférieure à 5 m² et de hauteur inférieure à 1,80 mètres, votre abri de jardin sera exonéré de cette taxe.

__

Deuxième conseil : opter pour un abri de jardin démontable #

__

À lire Créez votre propre composteur de balcon pour une pratique éco-responsable

Une autre manière d’éviter la taxe d’aménagement est de choisir un abri de jardin démontable, surtout si vous êtes bricoleur. Cette structure, sans fondations et non fixée au sol, bénéficie du fait d’être exonérée des taxes. Cependant, il est essentiel de respecter l’exigence de l’installer pour une durée maximale de trois mois par an.

__

Troisième conseil : construire un abri semi-ouvert #

__

Pour échapper à la taxe d’aménagement, vous pouvez opter pour un abri semi-ouvert qui n’est pas soumis à cette imposition. Il est également recommandé de se renseigner auprès de votre municipalité concernant les exemptions locales car certaines communes ne les appliquent pas aux abris de jardin.
En outre, si vous déclarez votre abri de jardin sur votre déclaration de revenus en utilisant le formulaire , vous pourrez être éligible à une exonération de taxe foncière pour une période de deux ans.

À lire Tâches incontournables de janvier pour préparer votre jardin au printemps

Profitez pleinement de votre abri de jardin en 2024 sans avoir à supporter la taxe d’aménagement : #

  • Construisez un abri dont la surface est inférieure à 5 m² et la hauteur inférieure à 1,8 mètres;
  • Optez pour un abri démontable sans fondations et installé pour une durée maximum de trois mois par an
  • Étournez-vous vers un abri semi-ouvert exempt de taxe et renseignez-vous sur les exemptions locales;
  • Déclarez votre installation sur la déclaration de revenus;

En adoptant ces conseils, vous pourrez profiter pleinement de votre abri de jardin en 2024 sans avoir à supporter la taxe d’aménagement. Celle-ci peut s’avérer coûteuse en fonction de la taille de la structure et de votre lieu de résidence.

N’oubliez pas de vous informer sur les réglementations locales et les éventuelles exemptions proposées par votre commune avant de finaliser votre projet d’abri de jardin. Ainsi, vous pourrez construire ou installer l’abri qui correspond le mieux à vos besoins tout en respectant les règles d’urbanisme et en évitant des charges fiscales inutiles.

Le blog du bricoleur est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Logo Le Blog du bricoleur

Mentions légales - Contact - L'équipe de rédaction - Plan du site

fr_FRFrench