La prime à la réparation est une mesure adoptée dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire et mise en œuvre depuis décembre 2022.

Elle consiste en un montant déduit directement de la facture du consommateur lorsqu’il fait appel à un réparateur certifié pour remettre en état son produit endommagé.L’objectif de cette prime est d’inciter les individus à opter pour la réparation plutôt que le remplacement de leurs biens par de nouveaux modèles.

À l’heure actuelle, il existe des primes à la réparation pour les produits électriques et électroniques, les textiles et les chaussures, ainsi que d’autres produits à venir. Le financement de ces primes repose entièrement sur les contributions versées par les producteurs aux éco-organismes agréés par l’État, tels qu’Ecosystem, Ecologic ou Refashion, conformément au principe de responsabilité élargie du producteur.

Comment bénéficier de la prime à la réparation pour les appareils électriques et électroniques ? #

Pour profiter de la prime à la réparation, il est nécessaire de se rendre chez un réparateur certifié Qualirepar, qui est référencé pour ses compétences professionnelles. Cette prime s’applique à 73 catégories de produits électriques et électroniques comme :

À lire Accessoires tendances pour vos soirées d’hiver au coin du feu

  • Aspirateur
  • Lave-linge
  • Lave-vaisselle
  • Réfrigérateur
  • Téléphone portable
  • Téléviseur
  • Ordinateurs
  • Fer à repasser à vapeur
  • Cuisinière
  • Perceuse
  • Grille-pain
  • Machine à café, etc.

Les montants de la prime à la réparation selon les dispositifs : #

Voici quelques exemples de montants de primes à la réparation pour divers appareils :

  • 40 € de prime pour un aspirateur
  • 20 € de prime pour un fer à repasser à vapeur
  • 25 € de prime pour un climatiseur
  • 15 € de prime pour un défroisseur portable
  • 15 € de prime pour un fer à repasser traditionnel
  • 15 € de prime pour un humidificateur
  • 20 € de prime pour un nettoyeur à vapeur

Les nouveautés de la prime à la réparation en 2024 #

Pour l’année 2024, plusieurs changements viennent renforcer et élargir l’attrait de la prime à la réparation :

  • Le doublement du montant de la prime pour cinq appareils du quotidien
  • Une augmentation de 5 € sur la prime existante pour un grand nombre de produits
  • 24 nouveaux équipements éligibles à la prime
  • La prise en compte du critère de casse accidentelle
  • Les réparations à distance désormais couvertes par la prime

La prime à la réparation pour les textiles et chaussures #

La prime s’étend également aux textiles et chaussures, avec des montants spécifiques selon le type d’article. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre chez un professionnel certifié et agréé.

Quelques exemples de primes dans cette catégorie : #

  • 10 € de prime pour la réparation d’une paire de chaussures
  • 5 € de prime pour la retouche d’un vêtement

En conclusion, la prime à la réparation est une incitation financière intéressante visant à encourager la réparation plutôt que l’achat d’un nouvel équipement, contribuant ainsi à réduire le gaspillage et à promouvoir une économie plus circulaire. Avec les nouveautés attendues en 2024 et les montants variés proposés selon les catégories de produits, il est essentiel de se tenir informé et d’orienter ses choix vers des options éco-responsables.

À lire Le choix du composite pour votre terrasse : durabilité, esthétique et écologie

Le blog du bricoleur est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Logo Le Blog du bricoleur

Mentions légales - Contact - L'équipe de rédaction - Plan du site

fr_FRFrench