Vous êtes tranquillement installé chez vous et soudain, votre radiateur se met à produire des bruits désagréables. Pas de panique ! Découvrez  comment identifier ces bruits, en comprendre la cause et surtout, comment y remédier.

Distinguer les types de bruits émanant d’un radiateur #

Au fil du temps, il est normal que certains dysfonctionnements ou usures se produisent au niveau de votre radiateur. Les bruits sont souvent révélateurs de soucis qui peuvent être facilement résolus. Commençons par mieux comprendre les différents types de bruits :

  • Bruit d’eau : Si vous entendez un bruit d’eau ruisselante à l’intérieur de vos radiateurs, cela peut signifier qu’il y a des poches d’air dans le circuit de chauffage.
  • Claquements : Ce type de bruit indique généralement une dilatation des tuyaux lorsqu’ils sont soumis à de grandes variations de température.
  • Sifflements : Les sifflements peuvent être causés par une circulation trop rapide de l’eau chaude dans le circuit ou encore par un entartrage du circulateur.
  • Gargouillis : Lorsque de l’eau s’échappe du circuit de chauffage et pénètre dans votre radiateur, cela génère des gargouillements. Cela peut être dû à un manque de pression dans le circuit ou à une fuite.

Les causes possibles des bruits dans les radiateurs et comment y remédier #

Maintenant que vous savez identifier les types de bruits, voyons quelles peuvent en être les causes et comment les résoudre :

À lire Accessoires tendances pour vos soirées d’hiver au coin du feu

Bruit d’eau : purgez vos radiateurs #

Comme mentionné précédemment, les bruits d’eau sont souvent dus à la présence d’air dans le circuit de chauffage. Pour éliminer ces poches d’air, il est nécessaire de purger vos radiateurs.

Pour procéder, suivez ces étapes :

  1. Fermez le robinet d’alimentation de votre radiateur pour stopper l’arrivée d’eau chaude.
  2. Ouvrez le robinet de purge, généralement situé en haut du radiateur, à l’aide d’une clé spécifique ou d’un tournevis plat. N’oubliez pas de placer un récipient sous le robinet pour recueillir l’eau évacuée.
  3. Laissez l’air s’échapper jusqu’à ce qu’il ne reste plus que de l’eau qui s’écoule. Fermez alors le robinet de purge.
  4. Rétablissez l’arrivée d’eau chaude en ouvrant le robinet d’alimentation.
  5. Enfin, assurez-vous que la pression du circuit est correcte en vérifiant la pression sur le manomètre de votre chaudière. Si nécessaire, ajoutez de l’eau dans le circuit pour atteindre la pression recommandée par le fabricant.

Claquements : isolez les tuyaux et réduisez la température de chauffe #

Les claquements sont dus à la dilatation des tuyaux lorsqu’ils se réchauffent. Pour limiter ces bruits, vous pouvez installer une isolation phonique autour de vos tuyaux. Les isolants thermiques souples (en mousse ou lainage) sont idéals pour ce type d’isolation.

Il peut également être utile de diminuer légèrement la température de chauffe de votre système de chauffage. Cela permettra de diminuer également la dilatation des tuyaux.

À lire La prime à la réparation : Tout ce que vous devez savoir

Sifflements : nettoyez le circulateur et ajustez sa vitesse #

Pour réduire les sifflements, commencez par nettoyer le circulateur, qui est responsable de la circulation de l’eau chaude dans le circuit. Un circulateur entartré peut en effet entraîner une circulation trop rapide de l’eau.

Ensuite, si votre installation le permet, ajustez la vitesse de votre circulateur afin de réduire la vitesse de circulation de l’eau chaude dans le circuit.

Gargouillis : contrôlez la pression et recherchez les fuites #

Comme indiqué précédemment, les gargouillements sont souvent provoqués par un manque de pression dans le circuit ou par une fuite. Pour résoudre ce problème :

  1. Vérifiez la pression du circuit à l’aide d’un manomètre et rétablissez si nécessaire la pression recommandée par le fabricant.
  2. Inspectez vos tuyaux et raccords pour détecter d’éventuelles fuites. Si vous constatez une fuite, contactez un professionnel pour effectuer les réparations nécessaires.

Suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de résoudre les problèmes de bruits au niveau de votre installation de chauffage. Si toutefois, malgré vos efforts, les bruits persistent, il est préférable de faire appel à un professionnel qui saura identifier la cause précise des nuisances sonores et effectuer les réparations appropriées.

À lire Le choix du composite pour votre terrasse : durabilité, esthétique et écologie

Le blog du bricoleur est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Logo Le Blog du bricoleur

Mentions légales - Contact - L'équipe de rédaction - Plan du site

fr_FRFrench