La ventilation mécanique contrôlée est un équipement indispensable – VMC

La VMC, ventilation mécanique contrôlée est un équipement indispensable puisqu’elle permet de rafraîchir l’air de votre logement. Elle évacue l’air impure des pièces d’eau et fait passer l’air frais originaire de l’extérieur dans les pièces de vie.

Un logement bien aéré est élément nécessaire pour le confort et la santé de ses résidents. Il ne s’agit pas d’un luxe facultatif, mais d’une obligation. L’aération générale et constante des appartements est imposée obligatoirement depuis l’arrêté du 24 mars 1982.

L’air intérieur de notre demeure est cinq à sept fois plus souillé que l’air de l’extérieur. Un vrai problème lorsqu’on sait que l’on passe en moyenne 15 heures par jour dans un espace confiné.

L’air intérieur, se compose en moyenne de 79 % d’azote, de 22 % d’oxygène, de dioxyde de carbone, de vapeur d’eau et de plusieurs gaz. Il peut, qui plus est se dégrader avec l’existence des COV (composés organiques volatiles), dégagée par l’évaporation de solvants. De plus, les peintures, vernis, colles, matériaux de décoration sont un grand nombre de nids à COV. Sans oublier les pollens, formaldéhydes et autres allergènes. Une VMC de qualité est le moyen le plus sûr d’assurer une conversion de l’air intérieur.

Une VMC pour préserver son capital santé et sa résidence

Un air intérieur pollué peut entraîner ou être la source de soucis sérieux. Démangeaison du système respiratoire, allergies, voire des complications asthmatique pour les cas les plus sévères. Faire le choix de la ventilation mécanique contrôlée est un équipement indispensable pour défendre son lieu de vie de l’humidité. Or, un logement humide est exposé à la multiplication de moisissures. Mauvaises pour la santé, elles le sont aussi pour l’habitation. En équipant les pièces d’eau (douche d’une VMC, cuisine aménagée, WC et buanderie), vous combattez efficacement contre le développement de moisissures.

La VMC pour faire des économies

Aérer son lieu de vie au quotidien est un excellent réflexe, mais c’est insuffisant. Pour un intérieur bien ventilé, le choix d’une VMC de qualité est vital. Elle est utile pour aspirer l’air sale au travers de grilles d’aspiration situées dans les différentes pièces humides, puis de le remplacer par de l’air frais issu de l’extérieur. Ce changement s’effectue de manière automatisée, et ce, pour plus de facilité. La VMC à simple flux est recommandée pour avoir une bonne qualité d’air intérieur à faible coût.

Si vous choisissez un système à double flux, vous ferez des économies sur votre consommation de chauffage en hiver donc des économies d’énergies. Par le biais de son échangeur thermique, ce modèle récupère l’énergie présente dans l’air impure puis la redirige dans l’air filtré. L’air rejeté ne sera pas froid, mais doux par la chaleur de l’air inspiré. Vous bénéficiez de l’assurance d’une qualité d’air intérieur parfaite, particulièrement grâce à ses filtres qui retiennent les pollens et les particules fines.

Comment entretenir sa VMC ?

Au cours du temps, la VMC accumule de la poussière aussi bien au niveau des bouches d’aspiration, des gaines ou du compartiment moteur. Pour s’assurer de la durabilité de celle-ci et pour garder une ventilation efficace, il est toujours recommandé de faire un entretien de la ventilation mécanique contrôlée tous les 1 ou 2 ans en fonction des fabricants.

1- Le moteur :

Avant travaux d’entretien sur le bloc-moteur, débranchez toujours l’alimentation électrique. L’ouverture de la cellule moteur n’est pas toujours envisageable. Si cela est compliqué, il vaudra mieux éviter de l’ouvrir que de l’abîmer. Si au contraire, c’est envisageable, souffler le moteur et contrôler l’usure du système des roulements. Vérifier de même que le bloc soit bien fixé pour limiter les battements.

2- Les gaines :

Les gaines de ventilation ne demandent normalement pas d’entretien particulier. Il faut juste vérifier qu’elles ne contiennent pas de liquide dû à la condensation dedans, qu’il n’existe pas de pincements et qu’elles soient bien connectées au compartiment du moteur.

3- Les bouches d’extraction :

Les bouches d’extraction captent les particules de poussière, ce qui peut les obstruer progressivement. Par ailleurs, l’humidité peut provoquer des moisissures à long terme. Le nettoyage d’une grille d’extraction est assez simple. Il suffit de la retirer en la déclipsant et la nettoyer avec une lingette légèrement mouillée ou simplement à grande eau. Dans le cas d’une bouche hygro-réglable, il ne faut pas trop l’humidifier.

La VMC : une solution simple et efficace pour garantir votre santé

Une VMC a pour mission première de veiller sur l’hygiène de l’air. La ventilation mécanique contrôlée est un équipement indispensable contre les soucis de pollution intérieure et la hausse de l’hygrométrie dans l’air. Les champignons et les acariens peuvent occasionner des maladies, particulièrement du système respiratoire. Les particules fines sont aujourd’hui connues comme étant la source de développement du cancer.

Dorénavant, les nouvelles normes de Bâtiment Basse Consommation (BBC), RT 2012, obligent aux logements une herméticité optimale. Une ventilation mécanique contrôlée est de ce fait indispensable pour assurer et certifier un air parfaitement pur à l’intérieur de votre logement et évacuer une pollution intérieure trop élevée.

Logo Le Blog du bricoleur