Isolation d’un mur en pierre, comment faire ?

Isolation d’un mur en pierre, comment faire ?

L’isolation thermique est une opération indispensable pour toute habitation, elle permet de gagner en confort de vie en apportant de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été. Une maison bien isolée requiert moins d’énergie pour la maintenir à bonne température, ce qui permet d’alléger les factures de chauffage.

Les murs sont à l’origine de 25 % de pertes de chaleur dans une habitation. Ils constituent donc, avec la toiture les postes à isoler en priorité.

Les murs en pierre procurent du style et du cachet aux habitations, mais malgré leur épaisseur, ils sont souvent peu performants et matière d’isolation thermique. L’isolation d’un mur en pierre doit respecter certaines règles spécifiques. Afin de permettre à ce matériau de respirer, de ne pas abîmer le mur, et d’éviter les problèmes d’humidité.

Cet article répond à toutes vos questions sur les solutions d’isolation d’un mur en pierre, et vous guide vers le choix de la meilleure option, en fonction de votre projet et de votre budget.

  • Isolation périphérique
    Isolation périphérique Bande de mousse en polyéthylène Auto-adhésive Epaisseur : 8 mm Rouleau de 25 ml Existe en 2 hauteurs en fonction de la réservation.
  • GENERIC Isolation PU noir pour répartiteur de chaudière Magra 6 groupes
    Plomberie chauffage Chauffage et climatisation Divers éléments de chauffage GENERIC, Isolation PU noir pour répartiteur de chaudière Magra 6 groupes
  • Doviris Kit isolation film à bulles
    Kit complet avec film, pinces et clips Pose rapide et facile, bulles de 30 mm. Produit vendu en bandes de 2 m de large, à découper soi-même et à poser à l'intérieur de la serre.

Murs en pierre, épaisseur ne rime pas avec isolation

Contrairement, à ce que l’on pourrait croire, l’épaisseur des murs en pierre n’évoque pas une meilleure performance d’isolation thermique, c’est même l’inverse qui est vrai. Un mur épais peut ralentir l’entrée du froid, mais ce dernier est emmagasiné dans les parois, et les changements de température pendant la journée n’ont pas le temps de réchauffer le mur. La pièce avec des murs en pierre se transforme alors en véritables chambres froides, en traînant des factures énergétiques élevées.

Pendant les saisons chaudes, les murs en pierre empêchent une bonne aération de la maison, et la chaleur se stocke en envahissant les pièces jusqu’au toit, surtout si les combles sont mal isolés. Le manque de ventilation, ainsi que les problèmes de circulation de l’air peuvent créer des problèmes de condensation et d’humidité, qui sont souvent à l’origine de dégradations des murs.

Il est donc indispensable d’isoler les murs en pierre, afin de gagner en confort quelle que soit la saison, tout en préservant l’aspect esthétique et le cachet particulier apporté par la pierre. L’opération d’isolation utilise en effet des matériaux spécifiques, à poser sur le mur, et qui sont ensuite recouverts par du placo ou du lambris.

Par ailleurs, les murs en pierre ont besoin de respirer. L’application d’un isolant non adapté peut donc causer des problèmes d’humidité et de condensation.

Murs en pierre, quelles sont les spécificités à considérer avant d’isoler ?

L’isolation d’un mur en pierre obéit à certaines règles spécifiques, qui ne sont pas les mêmes pour le neuf et pour l’ancien. La rénovation des anciennes bâtisses doit prendre en compte l’humidité, qui peut s’attaquer aux isolants et réduire leur efficacité. Il est indispensable d’utiliser des matériaux respirant dans l’isolation des murs en pierre. Ceci afin de bien gérer l’humidité, de ralentir le vieillissement des cloisons, et de préserver les isolants, qui deviennent inutiles sous l’effet de l’humidité.

D’autre part, les matériaux respirant facilitent l’évacuation de la vapeur d’eau, tout en assurant l’étanchéité à l’air. Une isolation non adaptée aux murs en pierre peut être à l’origine de l’apparition de champignons, de moisissures et de fissures.

Un mur en pierre peut être isolé par l’intérieur ou par l’extérieur, tout en pensant à l’importance de l’aération lors du processus de rénovation, et en prenant soin d’éviter les problèmes de condensation ou d’humidité. Le choix de la meilleure méthode repose avant tout sur la volonté du propriétaire de préserver l’aspect intérieur ou extérieur de la pierre.

Il est important de signaler que la pose d’une couche isolante s’accompagne souvent d’autres travaux utiles. Comme pat exemple, l’installation d’une VMC, le remplacement des portes et fenêtres, la pose d’un enduit, la pose d’un drain, ou la rénovation du mur.

Isolation mur en pierre

L’isolation par d’un mur en pierre par l’intérieur

L’isolation d’un mur en pierre par l’intérieur constitue la solution la plus simple à mettre en œuvre, et qui est très souvent utilisée dans les habitations neuves. Dans ce cadre, il est important de laisser au minimum 2 cm d’espace entre le mur et le matériau isolant, afin de laisser respirer le mur. Cette lame d’air est créée en posant des tasseaux de bois traités à l’aide d’un produit fongicide et insecticide, et installés à la verticale.

Le matériau isolant à utiliser dans le cadre d’une isolation par l’intérieur est à choisir avec le plus grand soin, pour qu’il soit adapté à la pierre. Ainsi, il est conseillé d’éviter les laines, qui prennent facilement l’humidité, et de privilégier les isolants rigides comme le liège par exemple.

Il est également recommandé de poser un pare-vapeur pour prévenir les risques d’humidité. De plus, cela empêche la vapeur d’eau de migrer dans la paroi.

La technique d’isolation par l’intérieur présente un certain nombre d’inconvénients pour les murs en pierre :

  • Elle étouffe le mur, en l’empêchant de restituer la chaleur et la fraîcheur.
  • Elle engendre une perte de place sur l’espace intérieur, à cause de l’épaisseur de l’isolant.
  • Elle présente des risques d’humidité et de condensation, quand l’isolation est imperméable.

Cette méthode est malgré tout fortement préconisée, car elle préserve l’aspect esthétique extérieur de la pierre.

Le prix d’une isolation par l’intérieur dépend de l’isolant utilisé, et du type des murs. Le budget à prévoir doit également tenir compte de la main d’œuvre, et la complexité de la pose, qui peut tirer le prix vers le haut.

L’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur est la solution la plus préconisée pour les murs en pierre pour faire des économies d’énergie. Elle consiste à poser un bardage autour de la façade, et à y disposer une couche de matériau isolant.

De même que pour l’isolation par l’intérieur, cette méthode est réalisée par la fixation de tasseaux de bois dans le mur, et l’application d’un matériau isolant sur ces tasseaux. L’opération est terminée par la pose d’un enduit ou d’un bardage extérieur, pour assurer la finition du mur.

Là aussi, une lame d’air doit être laissée entre l’enduit et le mur, pour que ce dernier puisse respirer. Pour un mur de pierre, il est recommandé d’utiliser des matériaux à base de chaux, plutôt que des enduits de ciment, afin de laisser respirer les parois. Le ciment est, en effet, incompatible avec la pierre, car il risque de s’effriter avec le temps.

Contrairement à l’isolation par l’intérieur, la technique d’isolation par l’extérieur ne génère pas de problèmes de condensation ni d’humidité. Cela évite de perdre l’espace intérieur de la maison. Elle améliore les performances thermiques de la pierre, en lui permettant de restituer la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Le mur conserve alors son inertie et laisser respirer l’habitation.

L’inconvénient majeur de cette méthode est qu’elle nécessite de cacher la pierre naturelle sous l’enduit ou le bardage, ce qui fait perdre l’aspect extérieur du mur et son authenticité. Cette modification de la façade requiert le dépôt d’une déclaration de travaux en mairie.

Il faut noter que l’isolation par l’extérieur est plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur. Le prix est susceptible d’augmenter si le mur nécessite des travaux annexes, comme retiré le ciment, l’ancien crépi, ou le revêtement existant, qui empêche le mur en pierre de respirer.

Isolation et injection mousse polyuréthane

Quels matériaux utiliser pour isoler un mur en pierre ?

L’isolation des murs en pierre est une opération délicate, qui nécessite de bien choisir son isolant. Ainsi, il est recommandé de bannir ou d’éviter au maximum les isolants industriels, sensibles à l’humidité ou imperméables. Parmi les matériaux à éviter, on peut citer le polyuréthane, le polystyrène expansé, et la laine de verre.

Par ailleurs, il est déconseillé d’utiliser un pare-vapeur, car il accélère la détérioration de pierre, en accumulant l’humidité dans le mur. Il est possible de le remplacer par un frein vapeur, qui permet d’obtenir un film étanche à l’air, mais pas à la vapeur d’eau.

Les matériaux isolants recommandés sont ceux qui permettent au mur de respirer, en laissant passer l’air. Il s’agit généralement de matériaux naturels tels que la fibre de bois, la chaux, le liège isolant ou le bois massif.

Faire appel à un professionnel de l’isolation

L’opération d’isolation d’un mur en pierre est assez délicate, et doit prendre en considération les spécificités de ce matériau. Il est donc important de faire confiance à un spécialiste du métier. Choisir de préférence un artisan de l’isolation, qui est habitué à ce type de travaux. Un professionnel qui possède à son actif un certain nombre de chantiers réalisés est forcément une valeur sûre pour un projet d’isolation.

Le recours à une entreprise spécialisée garantit une rapidité des travaux, une efficacité de l’isolation, la respiration des murs, et une assurance en cas de malfaçon. Le prix à payer au prestataire en charge du chantier est largement justifié. Surtout dans le cas où l’isolant se détériore rapidement, et pousse les propriétaires à entamer des travaux encore plus chers.

  • Plomberie-pro Isolation thermique PUR pour échangeur à plaques PWT 35, à 40 plaques
    Isolation thermique PUR pour échangeur à plaques PWT 35, à 40 plaques. Dimensions : 530x126x166mm. Isolation en mousse dure PUR, formée de deux demi-lunes reliées entre elles par une borne de support. Densité : 60kg/m³. Conductibilité thermique : 0,032 W/mK. Matériau : mousse PUR. Polystyrol 1,5mm (douille
  • KEDLER Bouteille de découplage hydraulique + isolation SHE40-OC 25/65 1`F, 40 KW
  • SE Electronics Isolation Pack
    SE Electronics Isolation Pack, Suspension et filtre anti-pop, Hauteur ajustable, Suspension élastique, Filtre anti-pop en métal amovible facilement, Convient pour Se Microphones séries X1, Magneto et séries 2200a II
  • GEBERIT Set d'isolation phonique pour Wc suspendu Geberit
  • Lioninox Bac gastronorm d´isolation thermique 600x400x230 mm
    Accessoires pour bacs gastronorme Bac gastronorm Largeur (mm): 400 Hauteur (mm): 230 Longueur (mm): 600 Dimension Gastronorm: 1/1 - 170
  • MISTER MENUISERIE Revêtement de sol en vinyle Isolation acoustique MICHIGAN
    Soldes jusqu'à -70% chez Mistermenuiserie
Facebook
Twitter
LinkedIn
error: Contenu protéger
%d blogueurs aiment cette page :